« A la sonata atemporal de mi alma » est une peinture métaphorique, porteuse de lumière. Le tigre est ici la métaphore d’une âme ayant atteint l’automne de son existence. 
Cette âme a désormais atteint une sagesse qui l’emmène vers la lumière divine. 
Les oiseaux et la branche surréaliste qui sort des plumes du faisan représentent la renaissance, tel un arbre qui fleurirait de nouveau,  un épanouissement vers un nouveau chemin porté par le divin. 

« A la sonata atemporal de mi alma
Que Libera el viento de mis sueños…
Je me recueille dans ce souffle aux mille vécus
Emportant en mon âme les gammes de mes automnes vaincus...
Mon chemin est serein et mon espoir se repose
Sous l’envol d’un oiseau emportant la beauté de sa prose
A la sonata atemporal de mi alma
Que libera el viento de mis deseos... »

Back to Top